3 étapes pour une stratégie de recherche d'emploi efficace

Recherche emploi

 

Jeune diplômé, de retour sur le marché du travail, fraichement arrivé à La Réunion ou simplement en quête d’un nouveau défi, suivez nos conseils en trois étapes pour élaborer votre stratégie qui vous mènera à l’emploi qui vous correspond.

ETAPE 1 : Se connaître soi-même, agrandir son réseau et cibler sa recherche


ETAPE 2 : Se démarquer par son CV et sa lettre de motivation 


ETAPE 3 : Réussir son entretien d’embauche

ETAPE 1 : Se connaître soi-même, cibler sa recherche et agrandir son réseau

Faites le point sur vos compétences
Au-delà de votre formation ou de l’intitulé de votre diplôme, vous avez développé un ensemble de compétences par vos activités annexes ou dans vos précédents emplois. Une bonne façon de commencer est de dresser la liste de vos connaissances et expériences transférables (gestion d’équipe, maîtrise de process ou de logiciels, aisance relationnelle, gestion de projet, capacité pédagogique…), en prendre conscience sans pudeur ni excès puis apprendre à les valoriser dans un CV ou lors d’un entretien d’embauche.

Ne négligez pas vos aspirations et vos passions, vous ne serez jamais meilleur ou plus convaincant que dans un secteur d’activité qui vous plaît. Commencez par lister ce que vous ne voulez absolument pas faire puis faites une liste des domaines dans lesquels vous vous sentez à l’aise.

Les japonais parlent d’Ikigaï. L’Ikigaï est le point de rencontre entre ce que vous aimez, ce pourquoi vous êtes doué, ce qui peut rapporter de l’argent et ce qui est utile aux autres. Vous allez enfin trouver votre raison d’être. Et votre futur boulot, qui vous rendra heureux. Il n’est pas nécessaire de réfléchir au job qui payera le plus, ou bien au job qui vous valorisera le mieux vis à vis de votre entourage, mais bel et bien le job qui fera de vous un être humain heureux et accompli. Car, comme le disait Confucius, « choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».


Ne dramatisez pas votre recherche, considérez simplement que celle-ci est votre job actuel. Posez-vous des horaires et des objectifs et surtout ne vous découragez jamais. Considérez vos erreurs et vos échecs comme des expériences et illuminez votre visage par un sourire. 

Réseauter !
Votre réseau est votre plus grande force, à la fois source d’offre d’emploi et outil d’affaire pour votre futur employeur. Un salarié avec un bon réseau est susceptible d’apporter plus de business et de partenariat.

« Réseauter » n’a rien de déplacé ou de complexe, au contraire, il s’agit souvent simplement « d’oser parler à des gens ». Finalement, le réseautage émane d’un concept de solidarité dans une perspective « gagnant-gagnant » : donner, échanger pour ensuite espérer recevoir.

Les points clés d’une cession de réseautage : Arriver en avance, savoir se présenter de manière rapide et dynamique, une poignée de main solide, adapter son discours à son interlocuteur, adopter le bon dress code, être soi-même !

La meilleure façon de développer votre réseau est de commencer par les personnes que vous connaissez et leurs propres connaissances. Prenez quelques instants pour prendre conscience de votre réseau. Commencez par les membres de votre famille et vos proches amis et agrandissez ensuite votre liste, en n’oubliant pas les voisins, anciens collègues, compagnons d’études, membres de clubs et simples connaissances. Puis informer chacun de votre recherche d’emploi. Tout le monde est important – vous ne savez jamais qui vous donnera l’impulsion qui permettra à votre recherche d’emploi ou à votre carrière de prendre son envol.

Remarque : de plus en plus les employeurs consultent les profils des candidats sur les réseaux sociaux (facebook, linkedin…), alors soignez votre profil et faites le tri dans vos postes, contacts et permissions d’accès.

Où réseauter à La Réunion ?

Le caractère insulaire et isolé de La Réunion facilite le réseautage et joue un rôle important dans votre chance de trouver un emploi. De nombreux événements sont organisés tous les mois à La Réunion. Tenez-vous au courant et allez dans ceux où vous êtes susceptibles de connaître quelques personnes.

1. Rapprochez-vous des organisations et associations professionnelles généralistes (Medef, CPME, Clubexport, CCI, JCE) et thématiques (CMA, ADIR, Digital Réunion, Technopole, le CERCLE…) et rendez-vous sur les événements qu’elles organisent (AfterWork, Conférences, Tables rondes, Salon, Jobdating…). 

2. Renseignez-vous sur les événements institutionnels (Conseil Régional, Conseil Général, EPCI, Mairie) et allez-y même si vous n’êtes pas invité !

3. Consulter régulièrement les rencontres organisées sur des sites comme Eventbrite.fr ou meetup.com

4. Ne négligez pas l’extraprofessionnel comme les clubs sportifs et les sorties culturelles, les rencontres sont souvent moins formelles mais tout aussi efficaces. 

Retrouvez ici une liste de lien à suivre pour être au courant des événements business à La Réunion.

Généraliste : http://www.entreprise-reunion.re/pid9594/agenda.html?annee_deb=2016&mois_deb=05&annee=2016&mois=09
Innovation : - http://www.innovonslareunion.com/evenements/les-rencontres-du-reseau/
-      http://www.nexa.re/index.php?id=26
Numérique : - http://digitalreunion.com/agenda

Entreprendre au féminin : https://entreprendreaufeminin.re/category/evenements/

ETAPE 2 : Se démarquer par son CV et sa lettre de motivation 

Maintenant que vous savez ce que recherchent les employeurs de la Réunion, que vous avez une liste des emplois potentiels et que vous vous êtes fait de précieux contacts, c’est le moment de peaufiner votre curriculum vitæ et votre lettre de présentation.
Le curriculum vitæ et la lettre de présentation créent habituellement la première impression chez l’employeur potentiel – rédigez donc des documents qui sont à la hauteur.

Réussir son CV

Peu importe le type d’emploi que vous postulez, veillez à ce que votre CV renferme les renseignements suivants : 
•    Un profil personnel qui met en valeur vos compétences et qualités et qui fait de vous un candidat idéal pour occuper le poste ; 
•    Vos études, formation et accréditation ; 
•    Votre expérience de travail et de bénévolat ; 
•    Un résumé́ de vos réalisations et de vos expériences pertinentes. 

Conseils pour rédiger un CV efficace

  • Faites état de toutes les expériences pratiques que vous avez dans le domaine en question. Elles peuvent avoir été́ acquises lors d’emplois antérieurs, de placements professionnels ou de stages, ou encore d’activités de bénévolat. L’employeur veut voir les actes qui prouvent les mots. Insistez sur les réalisations, utilisez des verbes d’action (ex : accomplir, vendre, augmenter, améliorer) et essayez de démontrer les résultats accomplis.
  • Montrez votre côté́ humain. Les employeurs sont intéressés par votre aptitude à communiquer, à travailler avec les autres, à agir de manière responsable et à surmonter les problèmes. Votre profil personnel est tout indiqué pour mettre en lumière ces caractéristiques.
  • Utilisez des mots-clés pour que votre CV soit retenu. De nos jours, bon nombre d’employeurs font des recherches électroniques de CV par mots-clés. Utilisez donc des mots se trouvant dans l’offre d’emploi et sur le site Web de l’entreprise visée, ainsi que des mots qui sont particuliers à l’emploi ou au secteur d’activités. 
  • Structurez votre CV de façon à mettre vos points forts en évidence (études ou expériences). 
  • Plutôt que de commencer par vos attentes et objectifs d’emplois, préférez un « Résumé́ de carrière » qui donnent une idée globale de votre vie professionnelle et de vos réussites.
  • Insistez sur vos expériences de travail les plus pertinentes et récentes, et non pas nécessairement sur chacun des emplois que vous avez déjà occupés.
  • Relisez-vous pour trouver les erreurs et les coquilles – le contrôle orthographique de votre ordinateur ne vous signalera pas un mot erroné́. Demandez à quelqu’un d’autre de relire et d’évaluer votre CV. 
  • Toujours envoyer votre CV en Pdf et le nommer avec le poste demandé et votre nom.


Les 5 erreurs à éviter dans son CV

Un recruteur passe en moyenne 6 secondes pour juger la qualité de votre CV d’une première lecture. Voici 5 erreurs souvent rédhibitoires à éviter :

  • Mettre « Curriculum Vitae » en titre. Préférez l’intitulé du poste proposé par l’entreprise.
  • Multiplier les couleurs et les polices originales. Comic sans MS, Arial Narrow, Bradley Land ITC sont à proscrire. Optez pour de l’Arial, Verdana ou Calibri.
  • Utiliser une adresse mail farfelue. Oubliez les mimi974@gmail.com ou duduthebest@hotmail.com. Evitez également les adresses familiales comme familletecher@aol.com. Préférez les adresses simples du type prenom.nom@gmail.com ou mieux encore configurez-vous une adresse personnelle du type prenom@nom.com.
  • Citer un auteur connu, un philosophe ou Steve Jobs ! A la mode à un moment donné, cela n’apporte aucune information et peut même brouiller votre message.
  • Trop développer sa description personnelle. Ne faites pas la liste de tous vos hobbies, sélectionnez ceux en rapport avec le poste convoité. Ne parlez pas de vos croyances ou de votre engagement politique.

Où trouver des modèles et des exemples pertinents ?

Ne faîtes pas un simple fichier World avec un inventaire en paragraphe, de nombreuses banques de CV gratuites existent aujourd’hui, utilisez–les et préférez ceux en une seule page :
-    http://www.creeruncv.com/exemple-de-cv/gratuit/
-    http://www.modeles-de-cv.com/exemple-cv-moderne.php

Si vous maîtrisez les logiciels de PAO (type InDesign ou illustrator), utilisez-les pour de meilleurs résultats.

Réussir sa lettre de présentation 

Une bonne lettre de présentation (ou lettre de motivation) donnera envie à un employeur de lire votre CV. C’est votre premier contact avec un employeur éventuel. Il vous faut donc faire une première bonne impression ! 

Conseils pour une lettre de motivation gagnante : 

-     Joignez toujours une lettre de motivation à votre CV – un CV sans lettre de motivation est souvent rejeté́ d’emblée. De plus en plus de candidatures sont envoyées par mail. Préférez écrire directement dans le corps du mail votre lettre de présentation, plutôt que de l’envoyer en pièces jointes.
 
-    Personnalisez la lettre en fonction de l’employeur et de l’offre d’emploi en question. Adressez chaque lettre à l’attention de la personne responsable de l’embauche et prenez soin d’écrire son nom sans faute ! 

-    Indiquer la référence précise de l’offre d’emploi. Les recruteurs gèrent souvent plus d’une offre à la fois.

-    Insistez sur vos qualifications qui correspondent au poste offert. Il s’agit de faire un bref résumé́ bien écrit de ce que vous avez à offrir à cet employeur en particulier pour remplir des fonctions précises. Plus vous pourrez vous distinguer, meilleures seront vos chances. Soyez percutant et éviter les phrases toutes faites et de répéter que vous êtes motivés ! 

-    Mentionnez toujours quelque chose sur l’entreprise ou l’organisation. Vous montrerez ainsi que vous avez pris le temps de chercher et d’apprendre sur l’employeur, ses valeurs et son entreprise. D’une façon subtile et professionnelle, faites bien comprendre que vos compétences et votre expérience cadrent parfaitement avec les exigences de l’emploi. 


Les 5 erreurs à éviter dans sa lettre (ou mail) de motivation


-    Les fautes d’orthographe ou de grammaire. Relisez et faites relire plusieurs fois votre lettre !

-    Se tromper de destinataire ou envoyer le même message à des entreprises en copie. Les envois groupés sont à proscrire. Conseils : Appelez le standard pour être sûr du nom et de l’identité de votre destinataire.

-    Evitez les phrases creuses comme « je suis très motivé et ponctuel » ou « j’ai toujours travailler à la satisfaction de mes clients et collaborateurs ». Préférez les faits au jugement de valeur. Evitez les copier-coller. Mieux vaut une lettre courte qui donne envie d’en savoir plus qu’un long roman sur votre vie et vos qualités.

-    Le manque d’humilité. Restez humble. Evitez les adjectifs emphatiques comme « extrêmement », « meilleur », « assurément », « définitivement »…

-    La flatterie inutile. Inutile de qualifier l’entreprise de leader ou de meilleur du monde, préférez montrer votre connaissance de la culture de l’entreprise en parlant de ses valeurs ou de ces succès commerciaux.

Pourquoi pas : La présentation video !
Vous êtes créatifs et à l’aise avec les caméras et les nouvelles technologies, créer et diffuser votre candidature via une video peut être une manière de vous démarquer. 
Conseils : Privilégiez ce type de présentation pour les emplois créatifs (communication, Marketing, Direction artistique…) et ajouter une dose d’humour. 

 

Diffuser son CV et sa lettre de présentation

Savoir qui recrute et à quel poste est un enjeu majeur. Vous devez être averti dans les premiers et réagir vite :

  • Commencez par envoyer des candidatures spontanées dans les entreprises qui vous intéressent le plus, soyez tenace et n’hésitez pas à relancer si vous n’obtenez pas de réponse
  • Diffusez votre CV sur notre Cvthèque (lien)
  • Créez une alerte mail sur clicemploi.re pour être averti dès la parution d’une nouvelle offre qui vous correspond (lien)
  • Demandez à des membres bienveillants de votre réseau de diffuser et de recommander votre Cv.

ETAPE 3 :  Réussir son entretien d’embauche

Les recherches ont démontré́ que souvent les employeurs décident qu’ils veulent engager une personne dans les deux premières minutes d’une entrevue. Soignez votre première impression ! 

Se préparer

Soyez en forme le jour J. Soignez votre alimentation et votre sommeil les jours précédents votre entretien. Evitez l’AfterWork de la veille !
Le choix de tout ce que vous porterez, des souliers aux bijoux, en passant par le maquillage ou la cravate, en dit long sur vous-même. Misez sur des vêtements bien ajustés, repassés, de conception simple et de couleurs neutres. Si possible, adaptez votre Dress Code à celui de l’entreprise. Evitez les tenues de soirée ou les vêtements trop sexy. 


Conseils pour un entretien gagnant

-     Ayez une apparence propre et très soignée. Habillez-vous en conséquence et ne portez pas d’accessoires ou de bijoux distrayants Ne pas portez trop d’eau de Cologne ou de parfum
 
-     Arrivez tôt, marchez avec confiance et saluez votre intervieweur d’une solide poignée de main en le regardant dans les yeux sans trop insister 

-    Soyez sincère. Répondez honnêtement à toutes les questions et évitez de vous vanter. Prenez la posture de votre interlocuteur sans exagérer.
 
-    Prenez le temps de rassembler vos idées avant de répondre aux questions. Prenez un carnet de note et une bouteille d’eau, cela peut vous aider si vous avez besoin de quelques secondes pour réfléchir.

-    Ne répondez jamais uniquement par « oui » ou par « non » – élaborez et donnez des exemples spécifiques.

-    Ne parlez pas en mal de vos anciens employeurs.
 
-    Prévoyez des questions à poser sur le poste et sur l’organisation. Votre interlocuteur vous demandera probablement si vous avez des questions. Profitez de ce moment pour montrer votre intérêt sur les projets en cours de l’entreprise. 

-    Soyez calme, assuré et confiant. Pour cela, entrainez-vous et répétez les phrases clés et votre présentation.

-    Ne soulevez pas la question du salaire ou des avantages sociaux sauf si on vous le demande. 

-    Remerciez votre interlocuteur à la fin, partez dès que l’entrevue est terminée et saluez la réceptionniste. Envoyez un mail de remerciement dans les 24h. 


Conseil : Souvent après votre départ, votre recruteur va chercher à échanger avec ses collaborateurs sur leur impression sur votre candidature. Ne négligez aucun collaborateur et surtout la personne à l’accueil.

Les 5 erreurs à éviter

-    Arriver en retard
-    Jouer avec son téléphone pendant l’attente ou l’entretien
-    Compter sur l’improvisation
-    Ne poser aucune ou trop de questions
-    Oublier le suivi et de relancer l’employeur

Voir aussi