Le premier regard des recruteurs sur votre CV

photo

Ecrit en collaboration avec Mariama Bathily de Linked Partners Consulting

Un recruteur sait en général en quelques secondes si votre CV l’intéresse et s’il va continuer ou pas sa lecture. Mais que regarde-il ? Quels sont les points clés et les erreurs à éviter ? Mettez toutes les chances de votre côté en suivant nos conseils.

 

Après consultation de nombreux responsables RH sur leur premier regard sur un CV, les remarques qui reviennent le plus souvent ont été l’adéquation entre les compétences et le poste, la clarté, la sobriété, la structure et… l’orthographe. Voici quelques conseils pour proposer un CV clair, structuré qui va accrocher votre futur employeur à la première lecture.

 

L’adéquation compétences/expériences/poste  

 

Un professionnel va détecter le profil et les compétences correspondant aux besoins internes de l’entreprise. Dès le premier coup d’œil, il se focalise sur les mots clés qui vont coïncider avec à ces prérequis. En plus de l’intitulé du poste qui doit apparaître clairement, vous devez faire apparaître vos compétences annexes qui accompagnent ce type de poste. (exemple : Ingénieur informatique en intelligence artificielle – préciser le domaine ou le langage de compétence)

Si vous répondez à une annonce, adaptez votre CV pour que l’intitulé du poste sur lequel vous postulez apparaisse clairement. Ainsi, les profils artistiques doivent mettre en avant leur savoir-faire sur leur CV, ce qui est d’autant plus valable s’ils sont détenteurs de doubles compétences (techniques, chef de projet, etc.).

 

Si vous envoyez votre CV pour une candidature spontanée ou sur une Cvthèque, vous pouvez indiquer jusqu’à trois intitulés de poste pour montrer l’étendue de vos compétences. Par exemple, le site Doyoubuzz donne la possibilité de créer son CV par compétence ou par expérience.

 

Une longueur raisonnable

 

Même si la plupart des recruteurs préfèrent les CV en format A4 d’une seule page, un profil qui possède une expérience probante a tout intérêt à faire un CV de plusieurs pages afin d’expliciter ses compétences, ses performances, management, etc. Ceci est d’autant plus essentiel pour des postes stratégiques ou des postes à double compétences (exemple : Directeur commercial, Responsable d’exploitation)

 

L’ordre et la structure

 

Classiquement un CV est structuré en 3 parties : Expériences Professionnelles, Diplômes, Intérêts Personnels.

 

  • La structure anti-chronologique consiste à présenter ses expériences professionnelles de la plus récente à la plus ancienne. Ce CV par expérience convient aux candidats à la recherche d’un poste en adéquation avec leurs expériences précédentes.

 

  • Ceux en phase de reconversion ou qui justifient d’expériences diverses peuvent rédiger un CV par compétences », explique Mariama Bathily, General Manager de LINKED PARTNERS CONSULTING. 

 

Le graphisme

 

Seule une présentation claire donnera envie à un employeur de parcourir votre candidature et lui permettra de comprendre rapidement vos points forts. Restez sobre à moins que vous candidatiez pour un poste de graphiste ou un emploi artistique !

 

Si vous utilisez des couleurs, faites-le avec parcimonie, ne dépassez pas 3 couleurs et employez-les pour donner une structure et du sens et non pour « décorer » votre CV. N’utilisez pas des couleurs clairs pour du texte, les CV sont parfois imprimés et souvent en noir et blanc !

Les pictogrammes sont à la mode et permettent d’alléger le graphisme s’ils sont bien utilisés, mais n’en abusez pas. Evitez par contre de mettre le logo des entreprises pour lesquels vous avez travaillé, cela attire le regard sur ce qui apporte peu d’informations.

 

La Police

 

Par souci de cohérence, préférez une seule police que vous utiliserez pour votre CV et votre lettre de motivation.

 

Pour mettre en avant les points forts de votre candidature, utilisez le gras et/ou le souligné sans exagération.

 

Préférez une taille de police comprise entre 10 et 14 points. 

 

Exemple : Contrôleur de gestion en consolidation

 

L’orthographe

 

N’oubliez pas de relire et de faire relire votre CV et lettre de motivation, afin de déceler la moindre faut d’orthographe. 

 

Une accroche éloquente

 

Située juste en dessous de l’état civil, l’accroche peut prendre la forme d’un titre ou d’un encadré. Elle indique l’intitulé de poste que le candidat vise ou résumer ses ambitions professionnelles. Pour être efficace, l’accroche doit être concise - une dizaine de mots maximum – et reprendre les mots-clés de l’annonce ou les compétences cibles du poste convoité. Evitez les citations pompeuses.

 

Exemple : En recherche active, En reconversion professionnelle, Recherche de mobilité professionnelle nationale / internationale, Actuellement dans le secteur de la communication, je suis en recherche dans le secteur de l’hôtellerie, etc.

 

Les centres d’intérêt

 

Loin d’être anecdotique, vos centres d’intérêt peuvent informer sur votre personnalité : ils peuvent être des indices. Par exemple, en indiquant que vous pratiquez du trail, cela sera l’occasion de mettre en avant votre capacité de dépassement, d’endurance, etc.

Autre exemple, les sports d’équipe peuvent traduire une personnalité capable de travailler en groupe et de respecter des consignes.

Si vous êtes plutôt collectionneur d’objets, cette facette pourra servir à mettre en avant votre sens de l’organisation et votre patience.

 

Pour conclure, si le virtuel est omniprésent, le CV et la lettre de motivation sont encore des outils incontournables, qui permettent d’accéder à l’entretien professionnel. Ils permettent à l’interlocuteur de cerner rapidement votre parcours et vos atouts.

Voir aussi